Mon enfant à des particularités sensorielles

Alors que le gâteau arrive et que toute la famille se met à chanter pour fêter l’anniversaire de votre enfant, celui-ci se bouche les oreilles, semblant gêné par le bruit. 
Vous vous faisiez une fête de l’amener a la plage, mais la panique gagne quand ses pieds entrent en contact du sable, …
Voici quelques scènes de vie courante dans la vie du jeune enfant.
Mais quand les situations se multiplient, la vie peut devenir vite plus difficile. L’enfant voire la famille s’isole, pour éviter les situations qui pourraient être pénibles. Ces difficultés ont alors un impact sur la vie sociale de l’enfant.

Ces difficultés a gérer les stimulations sensorielles sont appelés désordres de la modulation sensorielle. Trop ou trop peu, les informations sensorielles sont difficilement reçues et intégrées. L’enfant donne le sentiment d’être vite irrité, gêné par des situations qui semblent ordinaires (un simple câlin lui est insupportable) ou au contraire dans une recherche excessive de stimulations (il tournoie sur lui-même sans cesse, se tape la tête…) ou avec peu de réaction a des sensations qui paraissent inconfortables (il ne réagit pas à une chute qui pourtant devrait être douloureuse). 

Hypersensibilités, hyposensibilités et recherche de sensations se côtoient parfois.

Ces troubles sont fréquemment retrouvés auprès des enfants et adultes atteints de troubles du neurodéveloppement type TSA (troubles du spectre autistique) et depuis 2013 font partie intégrante du diagnostic (DSM V), mais aussi parfois chez des enfants prématurés, et parfois encore sans raison apparente. 


Une consultation pédiatrique puis une prise en charge psychomotrice peut alors présenter tout son intérêt pour soutenir votre enfant dans l’appréhension de son environnement.

La passation de tests standardisés et la passation d’un profil sensoriel ou d’un bilan sensorimoteur, avec les observations des parents permettront de comprendre le fonctionnement de votre enfant, avec ses particularités et ses compétences.

Des stratégies de compensation tant dans l’ajustement de son environnement que dans ses possibilités de traitement des flux sensoriels seront réfléchis en séance et sur les lieux de vie de votre enfant (maison, école ).

Waroquier Céline, Psychomotricienne D.E

Pour aller plus loin: 
Autisme et troubles sensoriels 
Infographie issue du site de Hop Toys




Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *